Qu'est-ce que l'ostéopathie?

Définition selon le référentiel Métier Ostéopathe:

 

"L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé".

Histoire

L'ostéopathie a été fondée par

Andrew Taylor Still en 1830 aux états unis dans le Missouri;

puis elle est arrivée en Europe à Londres en 1917 par William Sutherland,

disciple de Still;

et est enfin apparue en France en 1950 grâce a Paul Genny qui créa la première Ecole  Française d'Ostéopathie.

Concepts ostéopathiques

L'ostéopathie est organisée autour de

4 principes essentiels: 

 

> La globalité du corps humain : 

 

Le corps est un tout et forme une unité, chaque partie du corps est reliée aux parties voisines:

inter-dépendance des structures.

Si une perturbation se produit dans une région déterminée, elle pourra affectée toutes les autres régions par le biai de l'inter-relation, c'est pourquoi la manifestation douloureuse n'est pas forcément la cause du problème.

 

>Autoguérison, autorégulation et autodéfense: 

 

Le corps humain est un modèle parfait d'homéostasie. C'est a dire qu'il a ses propres systèmes de défense et d'alarme afin de maintenir en permanence les constantes vitales au même niveau. Il est donc capable d'auto-guérison . L'ostéopathe par son examen clinique, va définir les zones a libérer afin de permettre au corps d'accomplir ses fonctions.

 

> Inter-relation structure<=>fonction

 

La structure gouverne la fonction:

 

Si la mobilité du squelette est normale, alors les différents systèmes fonctionneront normalement et la "pathologie" ne s'installera pas.

 

Inter-dépendance structure/fonction:

 

La fonction dépend de la structure: par exemple, si une articulation est bloquée alors la mobilité s'en retrouvera altérée.

 

Réciproquement, la structure dépend de la fonction: par exemple, si le foie est pathologique (hépatite, cirrhose...) alors le squelette auquel il est appendu (cotes, vertèbres, diaphragme) ansi que les organes alentours (rein, colon...) verront leur mobilité diminuer. 

 

> La règle de l'artère est reine

 

Une bonne circulation des fluides du corps (sang, lymphe...) est nécessaire à la bonne Santé, toute entrave lui est nuisible.

 

 

 

   Techniques ostéopathiques

Pour effectuer le traitement ostéopathique,

le praticien peut travailler autour de 3

grandes sphères:

 

-sphère musculo-squelettique: le but sera de mobiliser les structures pour qu'elles retrouvent toutes leurs amplitudes.

 

-sphère viscérale: elle concerne l'ensemble des organes de l'abdomen, du bassin et du thorax. Le but sera de restituer la mobilité et/ou motilité propre de l'organe pour que sa fontion ne soit pas ralentie et qu'il ne perturbe pas la mobilité du squelette auquel il et appendu.

 

-sphère crânienne: le crâne est formé de plusieurs os qui s'imbriquent les uns aux autres. On utilise des pressions sur le crâne a certains endroits pour rétablir la moblité globale et permettre aux fonctions du cerveau et de la face (troubles ORL, dentaire, maux de tête, traumatismes craniens, naissance difficile chez les bébés...) de s'effectuer correctement.

 

 

 

Pour ce faire, l'ostéopathe peut utiliser

diverses techniques manuelles qu'il adaptera

en fonction du patient:

 

-techniques structurelles: techniques passives pour le patient, elles permettent de libérer les articulations  en allant dans le sens contraire du blocage, on ressent parfois un craquement libératoire.

 

-techniques myotensives: techniques actives pour le patient, on utilise des contractés/relâchés contre la résistance du praticien. On les utilise pour redonner de la mobilité à une articulation.

 

-traitement ostéopathique général ou TOG: ensemble de mouvements doux et rythmiques appliqués sur une ou plusieurs articulations.

 

-techniques réflexes: on effectue des pressions sur des points spécifiques établis sur une cartographie (pendant plus ou moins longtemps)  pour agir sur le tissu conjonctif, le muscle, le système nerveux...

 

-techniques fasciales: les fascias relient toutes les structures du corps entre elles et au squelette.

On les utilise pour les sphères viscérale et crânienne mais aussi musculo-squelettique.

 

-techniques fonctionnelles: techniques douces allant dans le sens des restrictions tissulaires jusqu'à un état de relâchement suffisant.